Image

Cartes à compter (5 à 10) : Halloween

Voici 12 cartes à compter allant de la quantité 5 à la quantité 10. Le thème de ces cartes est Halloween.
cch5a10Les étapes de la création des cartes :
– Télécharger le PDF.
– Imprimer les cartes (avec des couleurs de préférence).
– Découper les cartes.
– Coller les cartes sur une feuille cartonnée violette ou noire pour plus de solidité.
– Coller une gommette bien visible derrière chaque carte pour le principe de l’autocorrection, de l’autonomie et la confiance en soi de l’enfant.
– Plastifier les cartes.
– Déposer les cartes dans un contenant (panier, barquette…) et y ajouter une pince à linge pour que l’enfant puisse réaliser l’activité.

=> Télécharger le PDF : cartescompter5a10halloween

Advertisements
Image

Cartes à compter (1 à 6) : l’automne

Voici 12 cartes à compter allant de la quantité 1 à la quantité 6. Le thème de ces cartes est la saison de l’automne.
CartesCompterAutomne1a6Les étapes de la création des cartes :
– Télécharger le PDF.
– Imprimer les cartes (avec des couleurs de préférence).
– Découper les cartes.
– Coller les cartes sur une feuille cartonnée orange pour plus de solidité.
– Coller une gommette bien visible derrière chaque carte pour le principe de l’autocorrection, de l’autonomie et la confiance en soi de l’enfant.
– Plastifier les cartes.
– Déposer les cartes dans un contenant (panier, barquette…) et y ajouter une pince à linge pour que l’enfant puisse réaliser l’activité.

=> Télécharger le PDF : automnecartescompter1a6

Image

Atelier autonome : maïs et motricité fine

Un épi de maïs, un récipient pour les grains de maïs et voici un atelier autonome sur le thème de l’automne ! Vous pouvez aussi installer lors de l’accueil une table avec 5-6 épis de maïs pour que les enfants travaillent la motricité fine tout en s’amusant ! Il faut juste penser à montrer à l’élève comment retirer un grain de maïs (entre le pouce et l’index) ainsi que retirer les premiers grains de l’épi de maïs car ils sont toujours plus difficiles à enlever et des élèves de maternelle risquent de ne pas y arriver (surtout les PS).
En parallèle, n’hésitez pas à laisser un épi de maïs au coin sciences.

Image

Atelier autonome : formes à encastrer

Matériel
– Un panier.
Des formes connues à encastrer (disque, carré, cœur, étoile, fleur, triangle…)
BoitesGigognesÂge
Dès 2 ans.

Objectifs PE
– Développer sa logique.
– Classer des formes selon un critère de taille et de forme.

Objectif présenté à élève
Mettre ensemble les objets qui ont la même forme et les encastrer du plus grand au plus petit ou du plus petit au plus grand.

Évolutions possibles
– Changer les formes.
– Modifier le nombre de formes.

Vocabulaire possible
Encastrer, ensemble, forme (les noms communs des différentes formes), grand, petit…

Attendus du programme 2015 – Explorer les formes, les grandeurs… – p.18
– Classer des objets en fonction de caractéristiques liées à leur forme.
– Classer ou ranger des objets selon un critère de longueur ou de masse ou de contenance.

Image

Atelier autonome : les cylindres des masses

Matériel
– Un panier.
– Les cylindres des masses : 3 paires pour commencer, puis 4, puis 5 et enfin 6.

(Ces cylindres peuvent s’acheter sur les sites internet de vente de matériel Montessori. Vous pouvez également essayer d’en fabriquer avec par exemple des petites bouteilles de yaourt à boire de 25 cl mais il faut faire attention à ne pas transformer les bouteilles en boîtes à sons.)

Âge
Dès 3 ans.

Objectifs PE

– Développer la confiance en soi, la concentration et la volonté.
– Développer les facultés tactiles en comparant des masses, en reconstituant puis en classant des paires ayant une masse identique.

Objectif présenté aux élèves
Soupeser chaque cylindre puis l’associer avec un cylindre ayant la même masse afin de faire des paires.

CylindresDesMasses

Présentation de l’atelier
– Sortir les cylindres des masses en donnant le nom de l’objet aux élèves.
– Saisir un cylindre, le soupeser avec sa main droite puis prendre un autre cylindre et le soupeser avec la main gauche.
– Constater que la masse n’est pas la même, reposer le cylindre tenu dans la main gauche. Soupeser de nouveau le cylindre contenu dans la main droite puis prendre un autre cylindre dans la main gauche et le soupeser. Continuer ainsi jusqu’à trouver le cylindre ayant la même masse, puis le poser à côté de l’autre.
– Demander aux élèves pourquoi on a mis les deux cylindres ensemble.
– Proposer à un élève d’essayer.
– Continuer à associer les cylindres en invitant d’autres élèves à venir essayer jusqu’à ce que tous les cylindres soient regroupés par deux.
– Demander aux élèves d’expliquer ce qu’il faut faire avec l’atelier. Reformuler l’objectif.
– Préciser aux élèves qu’en-dessous de chaque cylindre il y a un disque de couleur, les cylindres ayant la même masse ont la même couleur de disque. L’élève pourra donc se corriger seul.

Évolutions possibles
– Mettre plus de paires avec des cylindres ayant des masses de plus en plus similaires.
– Classer les paires de la plus légère à la plus lourde et inversement.

Vocabulaire possible
Cylindres des masses, masse (kg), soupeser, peser, main, droite, gauche, le même, pareil, paire, par deux, associer, lourd, léger.

Fiche PDF à télécharger pour les PE/PES en lien avec le programme de 2015, ses domaines et ses attendus (aperçu ci-dessous) :
=> D4_CylindresMasses

D4-CylindresMasses

Image

Atelier autonome : les boîtes à sons

Matériel
– Un panier ou un plateau.
– Les boîtes à sons : entre 4 et 8 paires.

Conception des boîtes à sons
– Prendre des pots de yaourt à boire de 25cl (marque Yop) vides et propres.
– Effacer la date limite de consommation ainsi que les traces de colle avec du détergent.
– Mettre à l’intérieur des futures boîtes à sons un contenant : eau, riz, semoule, tissu, coton, bille…
– Entourer le couvercle avec du ruban adhésif (rouge, bleu) destiné à protéger les câbles électriques.
– Coller les gommettes sous les boîtes pour le principe de l’autocorrection.
(Vous pouvez également faire cela avec des oeufs Kinder.)

Âge
Dès 3 ans.

Objectifs PE

– Développer la confiance en soi, la concentration et la volonté.
– Développer les facultés auditives en discriminant des sons et en reconstituant des paires de sons identiques.

Objectif présenté aux élèves
Associer chaque boîte bleue avec une boîte rouge qui produit le même son afin de faire des paires.

1
Présentation de l’atelier

– Sortir les boîtes à sons en donnant le nom de l’objet aux élèves.
– Saisir une boîte bleue, l’approcher de son oreille droite et la secouer doucement, écouter attentivement puis faire de même avec l’oreille gauche. Poser la boîte à côté de soi.
– Prendre une boîte rouge. Refaire la manipulation, constater que le son n’est pas le même, la reposer. Continuer ainsi jusqu’à trouver la boîte rouge émettant le même son puis la poser à côté de l’autre.
– Proposer à un élève d’essayer en précisant au groupe que chaque boîte bleue va avec une boîte rouge.
– Continuer à associer les boîtes en invitant d’autres élèves à venir tester jusqu’à ce que toutes les boîtes à sons soient regroupées par deux.
– Demander aux élèves d’expliquer le but de l’atelier puis reformuler ce but (objectif présenté aux élèves).
– Préciser aux élèves qu’en-dessous de chaque boîte il y a une gommette de couleur, les boîtes émettant le même son ont donc la même couleur de gommette. L’élève pourra ainsi se corriger seul.

Évolutions possibles
– Ajouter plus de boîtes à sons (4 à 8 paires).
– Mettre des sons de plus en plus proches.

Fiche PDF à télécharger pour les PE/PES en lien avec le programme de 2015, ses domaines et ses attendus (aperçu ci-dessous) :
3.2-BoitesSons-PesMaternelle

3.2

Image

Atelier autonome : dessiner à partir de modèles

Matériel
– Un panier ou un plateau
– Un chiffon
– Une ardoise
– Un feutre effaçable pour ardoise
– Des modèles (3 pour débuter) représentant des animaux simples et à dessiner par étapes. Exemples : “Step by step – Animal and Co » (Djeco)” ou “Mes animaux préférés de A à Z” (Philippe Légendre).

Âge
Dès 3 ans 1/2.

Objectifs directs

– Développer la confiance en soi et la volonté
– Développer les capacités cognitives en suivant un modèle de dessin dans un ordre exact.
– Développer les habiletés motrices : tenir le feutre, le diriger sur l’ardoise et contrôler son geste.

Objectif formulé à l’enfant
Apprendre à dessiner des animaux.

a

Présentation de l’atelier
– Proposer à l’enfant de prendre le panier/plateau avec délicatesse, d’aller le poser sur une table ainsi que de s’asseoir.
– S’asseoir à côté de l’enfant et sortir un à un les objets du panier/plateau en les nommant. Inviter l’enfant à répéter le nom des objets.
– Proposer à l’enfant de choisir un modèle, le nommer et dessiner sur l’ardoise avec le feutre l’étape 1.
– Montrer silencieusement le résultat à l’enfant en mettant côte à côte l’étape de la fiche avec le dessin effectué sur l’ardoise. Faire de même avec les étapes 2 puis 3.
– Montrer le résultat final à l’enfant et lui demander de quel animal il s’agit.
– Fermer le feutre et effacer lentement avec le chiffon pour que l’enfant comprenne le geste.
– Laisser l’enfant libre d’utiliser l’atelier. S’il le souhaite il peut venir vous montrer sa production.

Évolutions possibles
– Ajouter progressivement des animaux de plus en plus difficiles à dessiner.
– Proposer à l’enfant un crayon de papier, une gomme, des crayons de couleur ainsi que des feuilles de format A6 sur lesquelles l’enfant pourra dessiner les animaux une fois qu’il pense maîtriser convenablement le dessin de l’animal sur l’ardoise. Il convient d’expliquer à l’enfant comment utiliser un crayon de papier ainsi qu’une gomme avant de le laisser dessiner. Si le dessin est joli on pourra même le plastifier pour en faire une petite carte, à la fin l’enfant disposera d’une petite collection personnelle d’animaux.

Fiche PDF à télécharger pour les PE/PES en lien avec le programme de 2015, ses domaines et ses attendus : 3.1-DessinerAnimauxModeles-PesMaternelle