Quote

Maria Montessori : l’Âge de l’Enfant

Extrait du discours prononcé par Maria Montessori en 1937 à Copenhague (Danemark) lors du sixième Congrès international Montessori.

La grande mission sociale consistant à assurer à l’enfant justice, harmonie et amour reste à accomplir. Cette tâche importante revient à l’éducation. C’est notre seule façon de bâtir un monde nouveau et de construire la paix.
Aborder le sujet de l’éducation pour la paix à un moment aussi critique que celui-ci, où la société est sous une permanente menace de guerre, peut paraître témoigner de l’idéalisme le plus naïf. Je crois pourtant que poser les fondations de la paix par l’éducation est la façon la plus efficace et la plus constructive de s’opposer à la guerre. En effet, les simples besoins des hommes ne peuvent, en aucun cas, justifier aujourd’hui d’un combat armé et la guerre ne peut leur offrir nul espoir d’aucune sorte d’améliorer leur sort.
L’humanité est tombée dans un tel état de barbarie et de désordre spirituel que l’individu n’est plus qu’un minuscule grain de sable dans un désert aride. Chacun demeure inconscient du vrai visage de son époque et n’a aucune idée des dangers cachés qu’elle recèle jusqu’au jour où il devient la victime impuissante des évènements.
Dans une telle situation, il ne peut y avoir aucun progrès ni aucun espoir de paix tant qu’une action puissante et prompte, orientée vers l’humanité elle-même, n’est pas engagée.
Diriger notre action vers l’humanité signifie, d’abord et avant tout, la diriger vers l’enfant. L’enfant, ce “citoyen oublié”, doit être apprécié à sa juste valeur. Ses droits en tant qu’être humain qui façonne l’humanité entière doivent devenir sacrés et les lois secrètes de son développement psychique normal doivent éclairer notre route vers la civilisation.
Si toute l’ère de l’histoire humaine caractérisée par des guerres incessantes peut être qualifiée d’ “Âge de l’Adulte”, alors la période, dans laquelle nous commencerons à bâtir la paix sera “l’Âge de l’Enfant”.
La loi de la force brute a triomphé dans le passé. Aujourd’hui, les lois de la vie doivent, à leur tour, triompher. Cette aspiration très complexe ne peut être mieux résumée que par le mot éducation. »

Dessin pour la paix

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s